Archives mensuelles : juin 2012

Chantiers de décaissage

En mai et début juin, quelques tonnes de terre ont été évacuées.

D’abord à la pelle et aux seaux dans la partie sous l’escalier.

En faisant un chantier « conscrits » un samedi, pour la cuisine, en louant une benne pour évacuer environ 8 tonnes.

 

J’ai ensuite participé à la poursuite du travail, 26 seaux dans le Kangoo chaque jour.

Un dernier chantier, avec les enfants, Laurent et Jean-Philippe.(Merci à eux dans cette période qui a été difficile, l’entraide fait toujours chaud au cœur).

Et comme il a bien plu, l’ensemble s’est vite transformé en piscine. Il a fallu pomper!

 

 

Fin du pompage

Les ouvertures sont terminées

Petit à petit Christophe a ouvert toutes les ouvertures dans le pisé, puis commencé à reprendre celles qui devaient l’être. L’ancienne porte de l’étable a été condamnée.

Ce sera la fenêtre de l'arrière cuisine

Vue de l'extérieur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le linteau en béton est un peu bas. Pas question de le casser. La fenêtre sera plus petite que prévue. Mais l’objectif est surtout de pouvoir ventiler l’été.

La fenêtre du fenil doit être aussi modifiée sinon elle se retrouve plus basse que le plancher. Les charmes et les surprises de l’ancien….

Du coup Christophe a enlevé les volets auxquels je tenais mais qui n’ont plus de fixation.

Restera à trouver comment finir joliment l’extérieur pour que cela ne choque pas. Bois? Enduit?  A l’origine une planche masquait le bas, mais elle était trop vermoulue pour être réutilisée et ses dimensions ne correspondaient plus.

Encore une surprise avec la porte d’entrée. Nous avions déjà vu cela depuis quelque temps. L’ouverture d’origine avait la largeur de l’escalier.

Christophe fait tomber les jambages rajoutés à droite et remonte en béton cellulaire.

L’œil de bœuf se retrouve donc correctement centré, la façade très symétrique.

Mots-clefs