Archives mensuelles : janvier 2013

porte d’entrée

On y a cru. La porte a enfin été livrée, lundi, avec quand même 3 mois de retard sur le planning annoncé. Mais c’est reparti pour un tour car ils l’ont montée à l’envers. Au lieu d’ouvrir vers la grande pièce, elle s’ouvrait vers la chambre. Il faut donc la refaire presque complètement. Comme elle avait été à peu près positionnée, j’ai pu la prendre en photo pour que l’on se fasse une idée de ce que ça donnera. Le fabriquant (qui est venu la poser lui-même) nous annonce une semaine supplémentaire de délai. Espérons que ce ne sera pas plus.

On a une idée de ce que donnera la porte d’entrée

tâches ingrates

La mise à jour du site n’avance pas beaucoup car il n’y a pas grand chose de bien visible à photographier. J’ai passé beaucoup de temps à faire des saignées dans les murs pour passer les gaines de ventilation VMC, l’électricité et autres tuyaux. En photo, ça ne rend pas grand chose. Mais qu’est-ce que j’ai mangé comme poussière. Quant à Bernadette, elle ponce les plafonds du côté droit de la maison. Soit 150m² si tout était plat. Mais comme il y a des chevrons, il faut au moins multiplier par deux.

Le rhume et le mal de dos consécutif à la toux ont très nettement ralenti l’avancement du chantier. Comme il fait à peine 5° dans la maison, et qu’il y a un très fort taux d’humidité, je me réenrhume chaque fois que je pense que mon rhume touche à sa fin. Ca commence à être pénible. Ca ira peut-être mieux lorsqu’il y aura la porte d’entrée et l’oeil de boeuf et que l’on pourra chauffer. Je sens la différence lorsque je mets le poêle, mais comme la nuit la température extérieure descend et qu’il n’y a pas la porte, le bénéfice se perd pendant la nuit.

La difficulté, avec le poêle, c’est que tant qu’il n’est pas chaud, il fume dans la pièce. Il faut commencer par ouvrir toutes les fenêtres pour ne pas être enfumés comme des harengs. Une fois qu’il est bien chaud, plus de soucis, il chauffe sans enfumer.

Vivement les beaux jours !!!

 

Les cloisons

Ossature pour le local technique

Christophe a choisi de monter une structure en douglas sur liège ou bande résiliante pour l’isolation phonique. Des panneaux d’OSB formeront les parois côté local technique, chaufferie et arrière cuisine.

C’est long et minutieux.

Plus long à monter que la maison  d’Hansel et Gretel que j’ai réalisée pour Noël!

Tout est comestible, à part l’aluminium de la porte et de la fenêtre!

A cette date il ne reste que quelques vestiges de murs en pain d’épices. Des douceurs pour nous faire oublier que la porte et l’oeil de boeuf ne sont toujours pas posés. A suivre…

 

Les fenêtres !

Elles arrivent enfin. La pose était prévue pour fin septembre, début octobre. Mais l’alu n’était pas en stock au moment voulu, et puis…

 

Bon, il manque la bavette des baies coulissantes, la porte de la cuisine ne s’ouvre pas dans le bon sens, les porte-fenêtre ne sont pas oscillo-battantes (trop lourdes, il fallait s’en douter, mais la baie coulissante l’est d’office), la porte d’entrée manque à l’appel. Dans quelques jours (?) ils reviendront  la poser ainsi que 2 petites fenêtres et faire les réglages des ferrures.

De la cour, l’ensemble est très joli, bien mieux que le rendu de la photo. La couleur gris clair un peu bleuté est discrète. Les grands vitrages modernisent la façade. Nous sommes ravis du résultat. Quelle lumière à l’intérieur, quel calme! Double vitrage au sud, triple au nord et à l’est. Pin à l’intérieur, alu extérieur, c’est grand luxe.

Mots-clefs