Archives mensuelles : janvier 2014

premiers emménagements + VMC

Le salon en place

Le salon en place

Ça y est, enfin. Moins d’une semaine avant Noël, nous avons mis en place salon et salle à manger à leur place définitive. Certes, les murs ne sont pas finis, mais le sol est complètement terminé, avec les terres cuites huilées. Tout le monde trouve que ça rend bien. Ça nous a pris du temps, mais ça valait le coup. Et qu’est-ce qu’on est bien, le soir, bien au chaud, à lire au salon.
Nous avons aussi pu recevoir les enfants. Là encore, les murs ne sont pas terminés, mais les deux couples ont pu chacun bénéficier d’une chambre. Nous étions 10 à table et il restait de la place dans la pièce pour ne pas empiéter sur le salon et les enfants ont vraiment trouvé que cette grande pièce est bien confortable et qu’il est agréable de s’y retrouver. Lorsque j’aurai fini avec les combles, je m’attaquerai aux chambres. Il serait temps de finir les murs. Et il faudra aussi que j’installe une vraie salle de bain. Pour l’instant, la salle d’eau aménagée (de bric et de broc) est celle de la chambre du bas. Il faut donc traverser cette chambre pour y accéder. C’est gênant pour ceux qui y dorment.

J’ai installé, après le nouvel an, la VMC double flux dans les combles. J’ai utilisé des tuyaux PEHD, permettant d’insuffler de l’air « non pollué ». Au départ, j’avais prévu de mettre des tuyaux PVC dans les parties encastrées, et des tuyaux alu (accordéon) pour les parties aériennes. Mais Bernadette a lu des documents recommandant plutôt des tuyaux PEHD qui sont de qualité « alimentaire », de façon à éviter le plus possible l’insufflation de polluants. J’avais même encastré un tuyau PVC et il avait été recouvert de Terre-Paille-Chaux, lors du chantier de mars dernier. Mais Bernadette me l’a fait enlever. J’ai eu du mal à m’y résoudre car je n’aime pas défaire ce que j’ai déjà fait. Mais ce que femme veut ….. La VMC que j’ai retenue (Nilan 150) a le même type de coffrets répartiteur pour l’aspiration et l’insufflation (mais le sens est bien sûr inversé). J’ai donc utilisé aussi les tuyaux PEHD de 75mm pour les parties aériennes de l’aspiration. Les parties encastrées dans les murs en pisé sont et resteront en PVC. Dans une VMC DF, l’air aspiré dans les pièces telles que cuisine, WC, SdB et donc chaud n’est pas mélangé à l’air venant de l’extérieur. Dans l’échangeur, l’air chaud transmets une partie de ses calories à l’air entrant, ce qui fait que l’air insufflé est moins froid que l’air extérieur. Mais pour que l’effet soit maximum, il faut qu’il y ait une bonne étanchéité à l’air.

La VMC  est installée dans les combles perdus. Les tuyaux seront recouverts de ouate de cellulose (48cm pour une couche finale de 40cm une fois qu’elle se sera tassée). Par contre, il va falloir que je fasse un caisson recouvert de laine de bois pour isoler le caisson. Mais je verrai ça lorsque j’aurai du temps.

La prochaine étape: mettre les lisses hautes des cloisons de l’étage, tirer l’électricité pour l’étage en passant par les combles, faire l’étanchéité à l’air des combles, ou plus exactement, empêcher que l’air des combles ne passe dans la maison. Et enfin, insufflation de la ouate de cellulose. Je ferai faire ça par une entreprise pour avoir droit aux crédits d’impôts, aux primes éco-énergie. Et pour ce type de travaux, la TVA est à 5.5% .

Mots-clefs